Exposition – Way to Community – Ateliers internationaux de « placemaking »

Du 2 au 8 mai, se tient au 台北市信義公民會館 l’exposition « way to community ». Débuté en 2017, une série d’ateliers organisé dans différents lieux de Taipei a réuni habitants, professionnels locaux et internationaux engagés dans des démarches d’urbanisme collaboratif. Cette série d’événements a été organisée par le Taipei City Urban Regeneration Office (URO), réalisée par l’agence Collaborative O. Company.

Nous avons eu la chance de pouvoir participer à plusieurs de ces ateliers. Avant d’en dresser un bilan précis et de présenter les différents lieux et acteurs présents, nous proposons ici un premier regard sur cette démarche aussi atypique qu’intéressante.

20180502_101438r

Ces événements ont fait se rencontrer divers acteurs tels qu’urbanistes, politiques,  artistes, designers, chercheurs, acteurs économiques, habitants ou curieux. Les ateliers se tenaient sur plusieurs jours et accueillaient généralement un invité à la fois. Sont ainsi intervenus pour partager leurs expériences : Gap Filler de Nouvelle Zélande, Public Workshop des Etats-Unis, Floor Ziegler des Pays-Bas, Triaco Architect et CH d’Indonésie, CAN de Thaïlande, Shibaura house du Japon.

IMG_20180502_100827r

Tous les ateliers étaient portés par la même volonté d’échange et d’expérimentation de nouvelles manières de faire évoluer la démocratie urbaine.  La plupart des actions  présentées s’inscrivent à la croisée de démarches artistiques, sociales mais aussi économiques. Ces moments de partage ont permis de rappeler l’importance d’interventions créatives, parfois extrêmement simples et peu coûteuses ainsi que l’importance du droit à l’expérimentation en ville. Les intervenants ont pu mettre en avant les répercutions bénéfiques autant sociales qu’économiques de nombreux projets de placemaking.

IMG_20180502_100845r.jpg

L’urbanisme est une notion aussi complexe que diverse. Concernant les politiques de renouvellement urbain ou de planification urbaine, il semble que les seules logiques institutionnelles ne suffisent plus. Dans un monde où tout va très vite, il est difficile de devoir composer avec des délais administratifs trop longs ou des calendriers électoraux. De même, les relations entre habitants et acteurs politiques sont parfois un frein à l’expérimentation. Ces situations peuvent expliquer un certain manque de prise de risque dans les solutions ou projets urbains. De plus, de par sa complexité, la pratique de l’urbanisme peut devenir très technique et bureaucratique. Des besoins simples peuvent demander une quantité de réunions et de démarches incroyables.

 

Les événements ont été une bonne occasion de mettre en lumière des initiatives existantes à Taipei, qu’il s’agisse d’initiatives d’acteurs publiques ou privés. Si nous reviendrons sur Urban Tai-ouan en détails sur certains de ces lieux, nous pouvons d’ores et déjà en citer quelques-uns : Treasure HillChang Ji Corner, Timberhouse, ou encore Daqiao Atelier.

Nous vous invitons à vous rendre à l’exposition pour en savoir plus, ou à consulter les liens disponibles dans l’article.

Les liens vers l’événement :

 

Une réflexion au sujet de « Exposition – Way to Community – Ateliers internationaux de « placemaking » »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s